Image1

 Amis de la nature, amis de la Baie de Somme, amis du goût authentique, soyez les bienvenus! Ce blog est celui des ramasseurs de salicornes réunis depuis plus de dix ans en association pour faire connaître le savoir-faire des pêcheurs à pied et leur production emblématique: les savoureuses salicornes, une plante aux nombreuses vertus que nous vous proposons de découvrir.

Et d'abord quelques mots sur leurs différents noms et le lieu, entièrement préservé où ils s'épanouissent...

 

102

 

 Un mot latin :Salicornia Europea, de sal, le sel, et de cornu, la corne.

Un nom scientifique, que vous pouvez ne pas retenir : chénopodiacées, son nom de famille.

Et quelques mots beaucoup plus poétiques : passe-pierre, salicot, bâton d’eau de mer…juste pour vous mettre l’eau à la bouche ! Tous  ces noms désignent la salicorne, plante emblématique de la baie de Somme!

 

P1030086

 

 sac de salicornes 

 

Les ramasseurs de salicornes sont des professionnels connaissant tout de ce délicieux légume de mer et tout de la baie, le territoire préservé et magique de la salicorne parmi d’autres plantes présentant elles-aussi de multiples vertus comme l’aster marine que nous préférons appeler ici "feuilles ou oreilles de cochon" tant elle ressemble aux écoutilles du grassouillet porcelet…

124

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 aster maritime aussi appelée "oreille de cochon" ou "feuille"...

 

 

 

La "salicornia europea", la passe-pierre donc, est une plante halophile  -c'est-à-dire qui aime le sel- et dont la pousse est naturelle en Baie de Somme.Où précisément cette « corne de sel », comme on l’appelait aussi jadis, pousse-t-elle?Dans la « slikke » ! Un drôle de nom d’origine hollandaise pour désigner ce que l’on appelle ici les vasières, des zones recouvertes et découvertes au rythme des marées même lors des marées dites de « morte eau », c'est-à-dire de très petits coefficients.
La salicorne s'épanouit en deçà du schorre (un autre mot hollandais), les mollières et prés salés de notre bel estuaire.

De fin mai à début septembre, la salicorne, qui aime donc l’eau mais aussi le soleil, est la reine de la baie. Elle s'étale en un beau tapis vert tendre : le terrain des pêcheurs à pied...

 

Les "jardiniers" de la mer...

 

Les hommes, nos jardiniers de la mer, qui sont-ils ?

Au Crotoy,  ou au Hourdel, quelque 140 pêcheurs à pied vont investir en saison le terrain où ils sont maîtres cueilleurs avec un savoir-faire inégalé transmis de génération en génération.

Ils font un dur labeur, un vrai choix de liberté en harmonie avec la nature! 

Des femmes aussi font "le métier de la pêche à pied. A l'égal de leurs collègues masculins. Toutes et tous sont essentiellement originaires des villages de la Baie : Le Crotoy et ses environs, Saint Valery et les communes limitrophes, Rue et le Marquenterre. Aux côtés des anciens, des jeunes sont arrivés, reprenant souvent la suite du père ou du grand-père...

Bref une famille où chacun se connait, vit, comme sur les platières lors de la récolte, côte à côte et partage une même passion et un vrai métier.

 

 

P1030077

 

 

 

Beaucoup d'efforts pour votre plaisir

voir article "les salicornes nouvelles sont arrivées" (les propriétés des salicornes et comment les déguster!) 

 

 

 

moules_au_safran_en_aspic_salade_croquante_de_fenouil_et_salicorne