le blog des pêcheurs à pied de la Baie de Somme

09 février 2010

Vient de paraitre (janvier 2012)...

Le premier livre sur les salicornes, asters et végétaux marins de la Baie de Somme!

couverture_salicornes

 

C'est une "première"! L'association des ramasseurs de Salicornes vient tout juste d'éditer un livre sur les végétaux marins de Picardie Maritime. Cet ouvrage a reçu un excellent accueil du public, nous vous proposons de le feuilleter ensemble!

 

l2

 

Pourquoi ce livre ?

  - Pour mieux faire connaitre les salicornes et végétaux marins, richesses exceptionnelles de la Baie de Somme.

 - Pour répondre à l’attente du consommateur : non, les salicornes ne sont pas seulement des condiments, conservés au vinaigre ! Il y a bien d’autres manières de les consommer à partir du « frais » pour en apprécier tous leurs bienfaits.

   -D’où notre démarche : collecter les recettes traditionnelles du bord de mer et mettre en avant les chefs qui favorisent la dégustation de nos produits autrement. 

   - Pour donner une autre image des pêcheurs à pied. Ces pêcheurs ont certes des entreprises individuelles, ils n’en sont pas moins aujourd’hui formés à la gestion ou aux techniques de commercialisation (1).Ce sont de véritables professionnels conscients des enjeux environnementaux et économiques qui feront demain l’avenir du « métier », son maintien en Baie voire son développement.

 

 A titre d’exemple, les ramasseurs de salicornes sont aussi exportateurs, notamment aux Pays Bas et dans d’autres pays de la communauté européenne…

 

 

 

Sur le livre

 

 - L’originalité de cet ouvrage est d’être voulu par les pêcheurs et fait par les pêcheurs (l’association étant leur « plume » et leur porte voie). Nous avons donc recueilli la parole authentique de nos ramasseurs. Grâce aux nombreuses illustrations (une image vaut mille mots) nous avons souhaité montrer une autre vision de la Baie, celle au quotidien des pêcheurs.

Certaines images sont rares et il a fallu la confiance des pêcheurs pour les réaliser.

Quelques exemples : 

mar_e_151

 

 Le pêcheur aux pieds nus (une autre image en couv.) Osmose entre l’homme et la Baie…

mar_e_236

 Ce vieux pêcheur vient de parcourir des kilomètres en Baie pour ramener sa récolte

 (sac de 50 kg) et pourtant il sourit !

 

 marr_es2_069iiiiiii

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet autre a fournit beaucoup d'efforts. Deux allers-retours du fin fond de la Baie (au moins 8 km) pour satisfaire ses commandes. Dur métier et il doit encore trier ses passe-pierres pendant quatre heures…

 L9

 

  - L’activité des pêcheurs et en particulier la récolte des salicornes sont indissociables de la Baie (la passe-pierre étant sa plante emblématique : 80% de la production nationale).

 

  -Notre livre est donc non seulement un hommage aux femmes et hommes perpétuant la tradition mais aussi une ode (c’est ce que nous avons essayé de faire passer comme message) à la Baie de Somme, leur exceptionnel espace, leur vie…

 

Comment aider l’association

 

                En consommant « Baie de Somme ».

 

                En achetant notre livre (15 euros) dont les bénéfices vous nous permettre de mener d’autres actions (comme la deuxième « fête des salicornes, asters, végétaux marins et produits maritimes de la Baie de Somme » cet été au Crotoy (3000 visiteurs en 2011).

 

 

                En devenant membre bienfaiteur (à partir de 5 euros, 5 cartes postales inédites offertes).

 

 

 

(1)    A la demande de l’association, le Lycée Maritime de Boulogne a mis en place au Crotoy en 2010 et 2011 deux sessions de formation (diplôme national « cultures marines »). 40 pêcheurs formés, d’autres lors du prochain stage (septembre 2012).

 

 

Le Livre : format 21/24 cm, 102 pages, 135 photos, 31 recettes de cuisine illustrées.

Soutenu par l’Europe (FEP), le Conseil Régional de Picardie, Le conseil Général de la Somme. Préface des présidents de ces collectivités, de l’ADDAM (FEP) et du Syndicat Mixte Grand Littoral Baie de Somme.

Prix de vente : 15 euros.

Disponibles librairies, maisons de la presse Abbeville et littoral Somme. Envoi possible en s’adressant à apcagnon@free.fr.

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par lecrotoy à 01:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 avril 2011

 

Image1

 Amis de la nature, amis de la Baie de Somme, amis du goût authentique, soyez les bienvenus! Ce blog est celui des ramasseurs de salicornes réunis depuis plus de dix ans en association pour faire connaître le savoir-faire des pêcheurs à pied et leur production emblématique: les savoureuses salicornes, une plante aux nombreuses vertus que nous vous proposons de découvrir.

Et d'abord quelques mots sur leurs différents noms et le lieu, entièrement préservé où ils s'épanouissent...

 

102

 

 Un mot latin :Salicornia Europea, de sal, le sel, et de cornu, la corne.

Un nom scientifique, que vous pouvez ne pas retenir : chénopodiacées, son nom de famille.

Et quelques mots beaucoup plus poétiques : passe-pierre, salicot, bâton d’eau de mer…juste pour vous mettre l’eau à la bouche ! Tous  ces noms désignent la salicorne, plante emblématique de la baie de Somme!

 

P1030086

 

 sac de salicornes 

 

Les ramasseurs de salicornes sont des professionnels connaissant tout de ce délicieux légume de mer et tout de la baie, le territoire préservé et magique de la salicorne parmi d’autres plantes présentant elles-aussi de multiples vertus comme l’aster marine que nous préférons appeler ici "feuilles ou oreilles de cochon" tant elle ressemble aux écoutilles du grassouillet porcelet…

124

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 aster maritime aussi appelée "oreille de cochon" ou "feuille"...

 

 

 

La "salicornia europea", la passe-pierre donc, est une plante halophile  -c'est-à-dire qui aime le sel- et dont la pousse est naturelle en Baie de Somme.Où précisément cette « corne de sel », comme on l’appelait aussi jadis, pousse-t-elle?Dans la « slikke » ! Un drôle de nom d’origine hollandaise pour désigner ce que l’on appelle ici les vasières, des zones recouvertes et découvertes au rythme des marées même lors des marées dites de « morte eau », c'est-à-dire de très petits coefficients.
La salicorne s'épanouit en deçà du schorre (un autre mot hollandais), les mollières et prés salés de notre bel estuaire.

De fin mai à début septembre, la salicorne, qui aime donc l’eau mais aussi le soleil, est la reine de la baie. Elle s'étale en un beau tapis vert tendre : le terrain des pêcheurs à pied...

 

Les "jardiniers" de la mer...

 

Les hommes, nos jardiniers de la mer, qui sont-ils ?

Au Crotoy,  ou au Hourdel, quelque 140 pêcheurs à pied vont investir en saison le terrain où ils sont maîtres cueilleurs avec un savoir-faire inégalé transmis de génération en génération.

Ils font un dur labeur, un vrai choix de liberté en harmonie avec la nature! 

Des femmes aussi font "le métier de la pêche à pied. A l'égal de leurs collègues masculins. Toutes et tous sont essentiellement originaires des villages de la Baie : Le Crotoy et ses environs, Saint Valery et les communes limitrophes, Rue et le Marquenterre. Aux côtés des anciens, des jeunes sont arrivés, reprenant souvent la suite du père ou du grand-père...

Bref une famille où chacun se connait, vit, comme sur les platières lors de la récolte, côte à côte et partage une même passion et un vrai métier.

 

 

P1030077

 

 

 

Beaucoup d'efforts pour votre plaisir

voir article "les salicornes nouvelles sont arrivées" (les propriétés des salicornes et comment les déguster!) 

 

 

 

moules_au_safran_en_aspic_salade_croquante_de_fenouil_et_salicorne

 

 

 

Posté par lecrotoy à 12:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,